La micro-mobilité est au cœur du transport urbain durable

micro-mobilité iot

Les villes intelligentes utilisent la micro-mobilité

Dans les villes du monde entier, la micro-mobilité est en plein essor : de petits véhicules légers, tels que des scooters et des vélos électriques, sont loués via des applications mobiles. Si les véhicules de micro-mobilité sont souvent utilisés pour les loisirs, les scooters et les vélos électriques constituent également une alternative pour les déplacements domicile-travail. En raison de cette polyvalence, la micro-mobilité devrait se développer à mesure que la conception des villes intelligentes donne la priorité à une plus grande durabilité et efficacité.

La connectivité dans la vie réelle

Nous sommes à un point d’inflexion où les appareils connectés ne se limitent pas aux smartphones, aux ordinateurs et aux tablettes. On les trouve partout, notamment dans les appareils électroménagers, les dispositifs médicaux, les thermostats, les capteurs intégrés dans les chaînes de fabrication et d’approvisionnement, et les véhicules – y compris les vélos et scooters partagés.

L’une des clés du succès de la micro-mobilité est la technologie permettant de gérer les flottes à l’aide de l’IoT. Cette technologie est particulièrement importante compte tenu des critiques formulées à l’égard des scooters électriques ces dernières années – à savoir qu’ils peuvent devenir une nuisance, lorsqu’en raison d’une erreur humaine, ils sont laissés dans des endroits en dehors des stations d’accueil. Garder un œil sur une flotte de micro-mobilité permet de s’assurer que ces véhicules sont là où ils sont censés être et en bon état de marche.

La micro-mobilité au service de la durabilité

EY décrit la popularité croissante de la micro-mobilité comme « un succès populaire inattendu », les scooters électriques devenant « le mode de transport dont la croissance est la plus rapide jamais documentée ».  La raison ? La recherche d’un « système de transport urbain plus durable », observe EY – un système « multimodal » qui offre la possibilité de « contribuer à réduire l’utilisation de la voiture dans les villes. »

Les scooters électriques, les vélos électriques et les autres options de micro-mobilité sont certainement plus efficaces sur le plan énergétique que les voitures. Ils ne dépendent pas des combustibles fossiles, ce qui signifie que leur utilisation n’épuise pas les ressources limitées de la planète. Et ils n’émettent pas de gaz à effet de serre, ce qui signifie qu’ils ne contribuent pas au changement climatique. 

Les coûts de production sont également faibles pour les véhicules de micro-mobilité. Des dizaines de scooters électriques peuvent être achetés pour le prix d’une seule voiture électrique, et les vélos électriques sont encore plus économiques. Ajoutez à cela l’avantage économique que représente le partage des biens – par exemple, la location de vélos et de scooters à la demande – au lieu de les posséder en propre. En outre, les scooters et les vélos électriques sont souvent pratiques pour le transport urbain. Les utilisateurs peuvent louer et partir ; puis, à la fin du trajet, le scooter ou le vélo peut être déposé à une station d’accueil ou simplement garé – un processus beaucoup plus facile, plus rapide et moins coûteux que le stationnement d’une voiture dans un garage. 

Les grands acteurs s’engagent.

Plusieurs grandes entreprises de l’écosystème des transports se développent dans la micro-mobilité – ce qui témoigne du potentiel de croissance de ce secteur. Par exemple, Spin a été lancée en 2017 en tant que startup de San Francisco ; elle a ensuite été rachetée et est désormais l’unité de micro-mobilité de Ford Motor Company. Spin vient d’être rachetée par TIER Mobility

Lime, également basée à San Francisco, exploite des scooters électriques, des vélos électriques, des vélos traditionnels et des systèmes d’autopartage, ce qui englobe toute la gamme des services de micro-mobilité. Uber, le principal investisseur de Lime, présente les options de micro-mobilité sur son application. De même, l’application de Lyft prend en charge la micro-mobilité, comme les vélos et les scooters électriques, dans un certain nombre de villes, notamment en montrant aux utilisateurs toutes les options de transport disponibles dans leur région sur un seul panneau.

Avec l’augmentation du nombre d’entrants dans l’espace de la micro-mobilité, leur capacité à gérer leurs flottes et à assurer la connectivité sera un avantage concurrentiel.

La conduite du changement

La micro-mobilité est un nouvel exemple du pouvoir de la durabilité comme force de changement. C’est aussi un rappel pour les chefs d’entreprise de regarder au-delà d’internet lorsqu’ils pensent à la connectivité. En faisant un tour sur un scooter électrique ou en louant un vélo, les dirigeants pourront constater in situ comment la micro-mobilité et l’IoT créent des expériences plus robustes dans le monde réel.

SIGN UP FOR OUR NEWSLETTER

French Riviera

160 impasse Kipling
le Capitou pôle mixte
83600 Fréjus

Ile de France

5 rue des Entrepreneurs
95210 Saint-Gratien

Contact

 contact@move-connect.com
 (+33) 01 77 62 87 65

Move & Connect © 2022. Design with ♡ by Mr Bak. Tous droits réservés.